Les centrafricains devraient s’interesser à ce top 4: De veritables bombes à retardement !

vous êtes vous une fois demandé comment arrivent les grands malheurs qui secouent l’humanité ? Élémentaire : Prenez n’importe lequel de ces catastrophes : Nazisme, génocides guerres etc. Essayez de reconstituer le puzzle pour découvrir l’auteur instigateur du drame. Vous découvrirez les pires crimes qui existent avant d’aboutir à la piètre image d’un fantoche né quelque-part, qui aurait passé inaperçu au milieu d’une foule et qui pour sortir de l’anonymat raconte ses cauchemars au monde, prétendant détenir l’unique espoir du genre humain. Au passage, il convertit à son idée saugrenue une foule jobarde, d’autres fatalistes plus enragés encore pour qui tout ce que le premier débite est parole d’évangile, et bonjour les dégâts !

En écrivant le top 10 des centrafricains qui méritent que les centrafricains s’intéressent un instant à eux, je voulais simplement attirer l’attention de mes compatriotes sur les élucubrations, turpitudes et autres agissements dangereux de ces véritables bombes à retardement avant qu’elles ne fassent d’autres victimes.

Je me suis fais dans la foulée des ennemis qui m’ont clairement fait savoir que ce n’est pas de cette façon qu’ils souhaitent qu’on s’intéresse à eux et qu’ils m’ont désormais à l’œil.

Voici le top 4 de ces mécontents qui méritent qu’on s’intéressent d’avantage à eux.

N°1: La Seleka, plus de 20.000 hors la loi qui ne respectent rien, brûlent des villages entiers et s’attaquent à tout le monde : populations civiles, religieux et maintenant aux humanitaires.

Michel Djotodja veut en faire une armée d’élite qui interviendrait aussi comme force de maintien de la paix dans d’autres pays. J’ai failli pouffer de rire en l’écoutant…Ces mecs sont la cause première de l’insécurité en Centrafrique et d’ailleurs il n’y’aura jamais de sécurité tant qu’ils ne seront pas désarmés.

On peut comprendre le dilemme devant lequel Djotodja se trouve, ces desperados l’ont porté au pouvoir, il n’a pas d’argent pour les payer et les désarmer. Cependant les incorporer dans l’armée avec leur grade(tous des officiers supérieurs et officiers généraux lol !) serait le pire des cadeaux offert aux centrafricains. Ce sont des criminels en puissance, tu ne vas pas du jour au lendemain transformer un bandit de grand chemin en défenseur de la loi et protecteur des pauvres. Pour preuve depuis 5 mois qu’ils sont au pouvoir la moindre occasion est un prétexte pour piller, voler, violer et assassiner. Une armée d’élite ? Pfff !!! une armée de pillards qui brûle tout sur son passage oui…Djotodja doit résoudre l’équation seleka, mais en évitant la solution de facilité, du genre : Bingo ! je les fourre tous dans l’armée et c’est fini…erreur monumentale.

J’en tremble encore, mais je ne peux m’empêcher d’écrire, il y’a une force irrésistible qui me pousse à noircir ces pages et à aider les uns et les autres à y voir clair…Voilà ce qui m’est arrivé : Un jeune de mon quartier du nom d’Ali M….qui se dit proche du Général Arda m’appelle pour me dire que ce qui est écrit dans la Nouvelle Centrafrique à-propos de l’arrestation de ce dernier est faux .

Je lui réponds que ce n’est pas moi qui ai écrit cette dépêche et qu’il peuvent envoyer un démenti à LNC.

Dans la foulée, le tarmac de l’aéroport Bangui M’poko est occupé par la population de Boeing qui fuyait les exactions de la Seleka, je mets sur mon mur cet extrait de Léon Trotsky : Lorsque les soldats envoyés dans la rue pour réprimer la foule se trouveront face à face à elle, quand ils comprendront que cette foule, ce peuple ne quittera pas le pavé avant d’avoir obtenu ce dont il a besoin ; quand ils verront qu’il est prêt à tomber, cadavre après cadavre ; quand ils verront et comprendront qu’il est venu se battre sérieusement, jusqu’au bout, alors, inévitablement le cœur du soldat, comme cela s’est toujours passé dans les révolutions, frémira, car il ne pourra pas ne pas douter de la solidité du régime qu’il sert, il ne pourra pas ne pas croire en la victoire du peuple.

Quelqu’un commente en disant que Trostky parle là des soldats formés, mais ce peuple a affaire à des civils armées, faille t-il courir le risque de se frotter à ces criminels ?

Mon téléphone sonne, je décroche : – Bonjour mon frère, vous allez bien ?

Il me vouvoyait, me parlait calmement, s’est presenté comme étant le General Arda. Il voulait juste me dire que ce n’est pas parce qu’ils viennent du maquis qu’ils ne savent ni lire ni écrire. Les choses que j’écris ternissent l’image du pays, je les insulte mais s’il me tue il gagnerait quoi ? Moi aussi je gagne quoi en écrivant ces choses ? Il me connait, connait ma maison et mes habitudes..Il me donne juste un conseil si c’est pour me faire mal il ne m’aurait pas appelé…

Attention blogueur centro la seleka est sur la toile…et lit tes publications

N°2 : Attention danger! L’Iznogoud Centrafricain est capable de tout pour redevenir calife à la place du calife. Bozize veut coûte que coûte, par tous les moyens redevenir Président. Et quand je dis « tous les moyens » je pèse mes mots, même un génocide, une guerre civile, un affrontement inter-communautaire si cela lui permet de reprendre les rênes du pays cela ne lui posera aucun problème. Il utilise le malheur des centrafricains pour acquérir la population en général et la jeunesse en particulier à cette cause. Voyez plutôt : FRUD, FROCCA, Les Front pour le retour à l’ordre constitutionnel, le Front Officiers pour le retour à l’ordre Constitutionnel etc. Pourquoi ? Pour que que Bozize redevienne Président ? Mais il l’était il y’a quelques mois à l’arrière…

Il ne faut pas avoir la mémoire courte, ce General d’opérette qui s’est longuement évertué à démontrer son incapacité à diriger un Etat de 4 millions et demi d’habitants a été l’une des causes principales de tout ce qui arrive aux Centrafricains. Pensez-vous que c’est son retour qui mettra fin aux souffrances de ce peuple ? d’ailleurs les centrafricains il s’en contrebalance royalement, c’est son fauteuil de President qui l’intéresse. Tac, il fait une déclaration sur RFI comme quoi il a l’intention de reprendre le pouvoir, ça allume quelques nostalgiques et la population de Boy-rabé paie les pots cassés. Que veut la bande a Bozize ? Un génocide ? Tuer tout le monde pourvu que Bozize redevienne Président ? Dans quoi veut-on vous embarquer ? Vous êtes vous déjà posé cette question ?

N°3 : Steve Yambeté, le Lieutenant qui voulait ressembler à Charles Blé Goudé, celui qui au-lieu d’être sur le terrain à l’époque pour arrêter l’avancée des rebelles de la Seleka était plutôt à la tête d’une bande de jeunes qui érigeaient des barrières dans la ville de Bangui, se sont attaqués à l’ambassade de France et organisait des marches et autres manifestations de soutien à Bozize.

Celui-là m’a carrément écrit pour me dire que je paierai un jour tout ce que je dis sur Bozize. Malheureusement des dizaines de jeunes se permettent d’applaudir quand il met sur son mur facebook : Tôt ou tard je reviendrai.

Le train de vie de Steve Yambete à l’époque, Lieutenant de son armée et membre de l’église de Bozize pouvait payer le salaire à une centaine de ces jeunes désœuvrées à qui il donnait des billets de 1000 ou 500 Frs CFA pour veiller toutes les nuits sur les barrières. Croyez-vous que c’est pour votre bien qu’il veut revenir aux affaires ?

N°4: Magloire Lamine, que je cite : Un blogueur sans me consulter, sans recouper a commis un article qui a même été reprit par le site Tchadonline etc.

A t-on besoin d’avoir un doctorat en journalisme pour comprendre qu’aucun site internet n’a jamais publié une interview de Fatima Khatza Lamine ? Les liens qui renvoient à la page des sites où sont publiés les interviews n’existent pas. Cet entretien paru sur le groupe facebook de LNC a été saisi par un membre de cette famille imaginaire…

Vivement que  les centrafricains s’intéressent de près aux filles métisses  de Magloire Lamine qu’il utilise pour les appâter, elles n’existent tout simplement pas. Ce prince des contes de fées insulte votre intelligence en utilisant des profiles fakes sur facebook pour s’en prendre à des personnalités qu’il déteste telles que l’archevêque Nzapalahinga etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *