Archives par étiquette : tchad

Journalistes réfugiés en France : faut-il changer de métier pour survivre ?

Fuyant la répression dans leur pays d’origine pour trouver refuge à Paris, d’innombrables journalistes se retrouvent confrontés au problème du chômage. Le métier de journaliste en France est-il réservé aux Français ou ressortissants d’école de journalisme en France ? Samy Daina, caricaturiste et dessinateur de presse réfugié politique à Paris depuis 2008, nous raconte son expérience.

Arrivé à Paris en plein hiver de l’année 2008, Samy Daina a été accueilli par la Maison des journalistes. Une association qui accorde logement et accompagnement pour une durée de six mois aux journalistes réfugiés en France. Samy a obtenu son statut de réfugié politique il y a 6 ans. Et depuis, il vivote et peine à tirer son épingle du jeu. Ce dessinateur de presse est le seul des quatre anciens résidents de la Maison des journalistes que nous avons contactés qui a accepté de répondre à nos questions. Continuer la lecture

Affrontements inter-communautaires: François Bozizé commet les mêmes erreurs que Ange Félix Patassé

Le 31 mai jusqu’au 1er Juin 2011 j’ai vu à quel point l’homme peut être bestial, cruel et sadique. Jusque-là je n’arrive pas à m’expliquer comment des gens en sont arrivés à lyncher et massacrer leurs semblables simplement parce que ceux-ci appartiennent à l’autre communauté. Paix aux âmes de toutes les victimes de ces malheureux événements. Il faut en passant jeter des fleurs à l’ensemble de la presse locale qui a été responsable dans le traitement de cette crise et qui n’a pas versé dans l’indexation pour éviter de jeter de l’huile sur le feu et transformer la situation déjà bien grave en vendetta. Cependant il est important de se dire certaines vérités si douloureuses soient-elles. La RCA court un danger que semblent ignorer ses gouvernants qui préfèrent privilégier leur fauteuil au détriment de la paix sociale. La RCA était au bord d’une guerre civile et aujourd’hui, les solutions qu’on essaye d’apporter sont éphémères et il faut s’attaquer au vrai problème. Continuer la lecture

Bouter la LRA hors de la sous-region: Arriveront, arriveront pas?

L’Union Africaine et les pays concernés par la présence de la LRA de Joseph Koni ont réfléchi deux jours à l’Assemblée Nationale de la RCA à Bangui, afin de trouver des stratégies communes pour mettre fin aux activités de cette rébellion dans la sous région.

Le but de cette réunion organisée par l’union Africaine est de réfléchir sur des stratégies susceptibles d’éradiquer la LRA en Centrafrique, au Congo Démocratique et au sud Soudan.

La réunion a regroupé plusieurs acteurs venus de différents pays et organismes internationaux. Tous les pays concernés par les activités de l’Armée de Résistance du Seigneur ont été représentés par leurs ministres de la Défense ainsi que quelques experts. Après 48 heures de réflexion, plusieurs stratégies ont été envisagées pour stopper définitivement la LRA. RAMTANE LAMAMRA, Commissaire Paix et Sécurité de l’Union Africaine a lui-même présidé cette réunion. Une lueur d’espoir pour les populations de l’arrière pays en proie aux attaques de ces hommes sans foi ni loi ?

Notons en passant que la vie du correspondant de radio Ndeke Luka à Birao est en danger. Un Caporal de la Garde présidentielle en service dans la ville a tenté de l’abattre avec son arme. Le correspondant n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention des autres éléments de la garde présidentielle qui se sont interposés entre les deux hommes. Le caporal reproche au correspondant de Ndeke Luka d’avoir dévoilé le nombre des personnes kidnappées par les éléments de la LRA dans l’attaque de dimanche dernier, alors que dans son papier, aucun chiffre n’a été avancé. Le caporal s’est ensuite rendu au domicile du correspondant où il a tiré plusieurs balles en l’air. Bouter la LRA hors de nos frontières ne semble pas être synonyme de sortir de l’auberge.