Top 10 des centrafricains qui méritent que les centrafricains s’intéressent un instant à eux

Par les temps qui courent il n’est guère facile de sortir du lot, certains compatriotes jouent des coudes pour y arriver d’une manière ou d’une autre. Je vous propose de nous intéresser un instant à ces centrafricains car leurs agissements pourraient avoir un impact sur nous et sur le pays.

N°1 : Le Prince Magloire Lamine, la blague centrafricaine du siècle ? On le savait déjà que des usurpateurs, des arnaqueurs et autres faussaires du même acabit fourmillent comme des champignons sur la toile mais l’affaire de la « famille Lamine » si elle est vraie serait digne d’un scénario hollywoodien dont personne n’aurait donné un centrafricain pour auteur instigateur.

Magloire 2016, j’ai découvert ce profile facebook il y’a quelques mois à l’arrière. Un centrafricain qui veut briguer la magistrature suprême de l’Etat en 2016 quoi de plus normal ? Ensuite j’ai su que ce centrafricain possède un journal en ligne appelé LNC la Nouvelle Centrafrique. Il existe également le groupe LNC sur facebook, où les filles métisses du Prince Magloire Lamine, lui-même avec le soutien de quelques fanatiques passent le clair de leur temps à faire étalage de leur vie privée, à s’auto-congratuler, à crier urbi et orbi que LNC est la meilleure et que le reste de la presse centrafricaine est nulle de chez nul . Ceux qui vont sur ce groupe connaissent ces refrains : LNC est meilleure qu’AFP, LNC paie mieux ses journalistes , les centrafricains sont méchants de ne pas le reconnaitre.

Je me disais déjà qu’il y’a un problème avec cette famille qui ne manque pas une occasion de se clasher en public ou d’insulter ceux qui ne pensent pas comme elle. Puis il y’a eu depuis quelques semaines cet article écrit par un certain Alain Mégba qui démontre que presque tous les membres de la famille du Prince Magloire Lamine du moins les profiles facebook que nous croyons appartenir aux membres de cette famille sont crées avec des photos volées ça et là sur le net, la plupart sur des sites à caractères pornographiques. Des profiles fakes ? Je clique sur les liens et tombe sur la Rédactrice en Chef de LNC nue entrain de… J’ai retenu mon souffle attendant avec impatience un démentie de la part de LNC. Ce dernier arrive mais pas convaincant, se contentant de traiter encore les centrafricains de méchants ingrats qui leur cherchent des poux dans la tête, que la rédactrice en Chef a fait une erreur en utilisant des photos qui ne sont pas d’elle sauf qu’elle n’a de compte à rendre à personne…Cependant la Directrice de LNC, la fille héritière du Prince Magloire Lamine aussi a son double sur le net. En somme hormis la Rédactrice en Chef de LNC, les 53 autres avatars utilisés par l’équipe du Prince Magloire Lamine pour créer des comptes facebook sont restés sans explications. Les filles de Magloire existent-elles ? Parce qu’elles interviewent des personnalités politiques centrafricaines, des « amis de papa » disait la Directrice qui n’a pas encore prouvé que cette métisse lui a volé ses photos pour mettre sur un blog…Qui se cachent derrière ces profiles fakes ? Pour quels objectifs ? Les centrafricains devraient peut-être s’intéresser mieux au cas Lamine 2016 et à ses superbes brunettes de filles qui n’existent peut-être pas en vrai vu qu’elles utilisent des photos provenant de sites de rencontres etc.

N° 2- François Bozize Yangouvonda : On a pensé que ça lui a passé, Que nenni ! C’est mal connaitre le bonhomme. Comme Iznogoud c’est calife à la place du calife ou rien d’autre. Bozize a toujours voulu devenir President par tous les moyens : Coup d’État échoué contre Kolingba, puis contre Patasse le 25 Octobre 2002 après avoir lamentablement échoué aux élections présidentielles de 1993 avec moins de 5% des voix. Il a finalement pu réaliser son rêve de devenir President à la faveur d’un coup d’État le 15 Mars 2003. Dix ans après il repart en exil comme Patassé qu’il a chassé par les armes. Bozize déclare sans ambages sur RFI qu’il veut reprendre le pouvoir soit par la voie politique ou par une autre voie. Le militaire le plus haut gradé de Centrafrique qui accuse aujourd’hui le Tchad de faire la loi en Centrafrique, il oublie que c’est lui qui a amené les Tchadiens en RCA pour l’aider à devenir President par à un coup d’état, que sa garde prétorienne était constituée de Tchadiens et qu’il fermait les yeux sur leurs exactions tant qu’ils protégeaient son fauteuil. Il a bouffé les 8 milliards du DDR( Désarmement, Démobilisation et Réinsertion) sans désarmer les factions rebelles. En dix ans il s’est évertué à affaiblir l’armée en créant une classe bourgeoise au sein de celle-ci. Qui n’a pas souvenir des riches Lieutenants de Bozize qui passaient leur temps à courir les jupons et taper sur les civils à Bangui au-lieu de défendre le territoire national? Et s’il avait attrapé l’ultime perche qu’on lui a tendu en respectant à la lettre les accords de Libreville au-lieu d’écouter ses griots à qui il remettaient des millions pour mobiliser les jeunes au stade, organiser des marches de soutien, ériger des barrières dans la ville de Bangui et lui faire croire que les centrafricains pouvaient mourir pour lui, on n’en serait pas là.

N°3 : Steve Yambété, le Coordonnateur de COAC Coalition pour les Actions Citoyennes, le responsable premier des barrières dans la ville de Bangui du temps de Bozize. Il a automatiquement mit sur son mur facebook l’interview que Bozize a accordé à RFI pour appeler une énième fois les jeunes centrafricains à prendre leur responsabilités. Steve Yambeté devrait savoir que c’était le rôle des lieutenants de Bozize dont il fait partie et qui passaient leur temps à rouler des voitures de luxe, à courir les filles, et passer à tabac les civils au lieu de défendre le pays. Steve Yambeté devrait laisser la jeunesse tranquille parce que lui et toute la bande à Bozize ont fui avec des milliards volé au pays mais c’est cette jeunesse qui meurt à petit feu à cause de leur gestion chaotique. Lui dépend d’un régime, celui de Bozize sans lequel il ne serait rien, cette jeunesse a besoin d’instructions mais pas qu’on la manipule à s’attaquer à des ambassades de pays amis, à marcher pour soutenir un régime qui se contrebalance royalement de son avenir . Steve Yambete comme les autres nostalgiques de Bozize espère un retour de ce dernier pour recommencer à vivre comme des petits rois au grand dam de la population qui tire le diable par la queue.

N°4 : Michel Djotodja Amnon Droko: les similitudes l’emportent sur les dissemblances entre ce dernier et son prédécesseur. Djotodja dans sa première adresse à la nation en tant que nouvel homme fort de Centrafrique reprochait à Bozize d’avoir toute sa famille aux affaires. Pour faire mieux que Bozize, Djotodja donne à manger à tout le monde et n’oublie pas sa famille : Il nomme son cadet Ministre d’état, la mère de ses enfants Prefet, sans compter ses parents Directeurs et Chefs de services…Djotodja estime que les Centrafricains sont ingrats en demandant le départ des troupes tchadiennes de la FOMAC qui agissent comme des éléments de la Seleka, Bozize estimait que y’a des centrafricains qui se croyaient plus centrafricains que d’autres en dénonçant des exactions commis par les Tchadiens qui protégeaient son pouvoir. En 5 mois il a fait pire que Bozize, il n’arrive pas à contrôler ses chiens méchants qui mordent tout le monde sur leur passage. Les enlèvements, assassinats, les vols, viols, braquages continuent à Bangui tandis que dans l’arrière pays il n’y’a tout simplement pas d’État…

N°5 : Josué Binoua : Ce Pasteur qui voulait devenir President en comptant sur l’électorat chrétien qui constitue plus de 80% de la population centrafricaine est finalement devenu Ministre de Bozize et l’un des plus fidèles. C’est lui qui martelait à l’époque que la rébellion seleka est constituée d’étrangers qui voulaient annexer notre pays aujourd’hui il retourne sa veste et mange tranquillement avec les responsables de la seleka, sa sortie sur RFI a laissé plus d’un centrafricain bouche bée. Au moins lui ne crache pas dans la soupe.

N°6 : L’Archevêque Dieudonné Nzapalainga, je ne suis pas catholique mais s’il n’existait pas je l’aurais inventé cet homme de Dieu. Un leader comme en ont besoin les centrafricains dans ces moments difficiles, le seul qui crie haut et fort : Je ne peux pas me taire tant que des centrafricains sont tués. La population aurait voulu avoir une centaine de Nzapalainga, des leaders politiques, ecclésiastiques, administratifs qui ne restent pas insensibles à leurs malheurs.

N°7 : Martin Ziguélé…Où est ce qu’il est celui-là ? Heu…peut-être trop occupé avec les socialistes en France ? Monsieur se voit déjà Président en 2016 donc il joue la carte du politiquement correct. En plus y’a des responsables de son parti politique dans le gouvernement et c’est bien connu les politiciens centrafricains ne gueulent que quand ils n’ont pas leur part du gateau ou quand il s’agit d’élections…FARE (Front pour l’Annulation de Elections de 2011), UFVN (Union des Forces Vives de la Nation) CFD( Coalition des Forces Démocratiques) etc. Donc tout cela a toujours été une question d’intérêts égoïstes ? Pas de coalition de l’opposition démocratique pour dénoncer et mettre fin aux exactions perpétrées sur le peuple centrafricain ? Se foutent-ils à ce point de leurs électeurs, surtout ceux de l’arrière pays ?

N°8 : Henry POUZERE ? « silence » pas vu, pas entendu ces derniers temps

N°9 : Joseph Bendounga ?…Quelques sorties médiatiques pour parler de…. son département d’élevage lol !

N°10 : ARC : L’armée Républicaine de Centrafrique. Si vous ne me connaissez pas encore, je suis courageux, je suis venu prendre le pouvoir entre les mains d’un General des FACA(Forces armées Centrafricaines) donc cette dernière est très faible, on la remplace par moi. Je me drogue, je viole, j’assassine, pille, j’ai jamais fait une formation militaire, je ne respecte rien, même pas la hiérarchie. Mais personne ne peut contester ma bravoure et mon courage, donc je suis la nouvelle armée républicaine de Centrafrique avec des général, pardon des Généraux qui n’ont jamais été militaires, beaucoup ne parlent pas Sango encore moins le français, et c’est comme ça. La nouvelle armée de Centrafrique ça craint, la sécurité ne reviendra jamais en Centrafrique si certains ARC ont toujours des armes entre les mains…Tous les jours que le bon Dieu fait ils font tout pour le prouver…

Et vous, vous en connaissez d’autres centrafricains qu’on pourrait ajouter à cette liste?

Une réflexion au sujet de « Top 10 des centrafricains qui méritent que les centrafricains s’intéressent un instant à eux »

  1. Ping : Les centrafricains devraient s’interesser à ce top 4: De veritables bombes à retardement ! | Echos de Centrafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *